close
Histoire
30 ans De Kleine Academie

 

Après avoir terminé ses études de Philosophie et Lettres, Luc De Smet s’inscrit à l’École de Théâtre de Jacques Lecoq à Paris. Avec des camarades de promotion il fait deux spectacles qui ont un grand succès, qui sont tout nouveaux et inclassables pour l’époque. Il s’ensuit toute une série de stages et de workshops sur le mouvement et le jeu dans pas mal de pays, dans des contextes ouverts mais également pour des universités ou écoles supérieures ainsi que des demandes de coaching pour des collègues comédiens. C’est ainsi que naît l’idée d’une école. La Kleine Academie commence Le 20 janvier 1986 à Bruxelles, dans un immeuble où quelques années auparavant Hergé dessinait les albums de Tintin, la Kleine Academie commence son voyage. Le nom est une allusion modeste à l’Académie de Platon, un peu idéalisée sans doute comme un lieu où l’art, l’artisanat et les sciences se donnaient la main.

Les workshops précédant la Kleine Academie ont cette mentalité: les participants sont des artistes d’autres disciplines, des scientifiques, des gens de théâtre confirmés et novices. Ensemble ils réalisent des projets où l’intelligence n’exclut pas l’esprit ludique et créatif, que du contraire. Une mentalité qui est l’adn de la Kleine Academie dont la réputation grandit rapidement. Au départ le programme est de deux ans: une première année sur l’observation par le mouvement et le jeu et une seconde qui explore les grands styles de l’histoire du théâtre. La Kleine Academie est donc clairement inspirée de la  pédagogie de Jacques Lecoq mais en même temps elle a déjà un profil bien à elle, développé pendant les nombreux workshops. 

 

À la demande des élèves une troisième année consacrée au répertoire et au texte vient compléter le programme. Peu après la deuxième et la troisième année deviennent un tout où la recherche sur le fonctionnement ‘mécanique’ d’un style (tragédie, mélodrame, comédie etc.) et sur le répertoire correspondant se confondent. En même temps disparaît la séparation en un groupe de deuxième et un de troisième année. Après la première année tous les élèves accomplissent un programme de deux ans: des plus avancés rencontrent donc au début de leur troisième année les plus novices qui sortent de la première, une rencontre stimulante.

La Kleine Academie amorce maintenant un nouveau virage. La première année reste inchangée, l’ensemble ‘deuxième et troisième années’ disparaît pour faire place à une succession de modules formant un ensemble cohérent et offrant beaucoup plus de possibilités pour lier la tradition et le contemporain. La Kleine Academie revient ainsi à ses origines d’il y a trente ans: un projet pédagogique unique, un lieu de travail et de perfectionnement permanent pour acteurs et praticiens de théâtre ouvert aussi à l’échange avec d’autres disciplines. Les principes pédagogiques, la philosophie demeurent; les moyens et les outils pour les mettre en œuvre sont toujours en évolution et en développement. L’histoire n’est pas terminée, le théâtre de demain appelle …